Historique de la SSVP en Martinique

samedi 7 mai 2016
par  SSVP972

HISTORIQUE

Le 23 avril 1833, Frédéric Ozanam, étudiant engagé, catholique fervent, fonde à Paris, avec 5 de ses amis, la première Conférence de la Charité dans le souci d’aider les pauvres. Ces jeunes placent leur initiative sous le patronage de Saint Vincent de Paul. L’esprit qui anime les conférences s’inspire de Monsieur Vincent, l’apôtre des pauvres, prêtre missionnaire très actif auprès des exclus de la société du XVIIe siècle.

Pour savoir plus sur Frédéric Ozanam, lisez l’historique de la SSVP. Vous pouvez également visiter le site internet national en cliquant ici : http://www.ssvp.fr

Les conférences de la charité se multiplient en France. Le Pape Pie IX érige en 1850 le diocèse de Martinique. L’esprit d’Ozanam traverse alors les mers pour échouer au mouillage dans le « Petit Paris des Antilles ».

  • 1852 – 1870 : Monseigneur Le Herpeur, 1er évêque de Martinique fonde les premières conférences de la charité
  • 22/07/1852 : décision autorisant la création de 2 conférences à St Pierre
  • 21/04/1853 : décision autorisant la création d’une conférence à Fort-de-France. Des hommes et de jeunes gens s’enrôlent pour oser avec courage serrer la main des pauvres... Les premières conférences sont masculines. Monseigneur Le Herpeur fonde aussi l’association des « Dames charitables » qui devient une conférence féminine.

A partir de 1857 une loterie annuelle est autorisée. Il existe également des oeuvres spécialisées à St Pierre et Fort de France :

  • Cours des pauvres (logements)
  • Fourneaux économiques

Le siège épiscopal est transféré à Fort de France suite à l’éruption du Mont pelée en 1902.

La séparation de l’Eglise et de l’Etat est votée en 1905 en France et appliquée en 1911 à la Martinique. Les oeuvres de St Vincent-de-Paul sont soutenues. Les membres participent activement aux oeuvres fondées par Adolphe TRILLARD : Le Fourneau économique, l’Ouvoir, Le Foyer de l’Espérance.

L’Eglise traverse une période difficile, puis l’action catholique se développe.

Oeuvres spécialisées :

  • 1904 - Société des Fourneaux Economiques
  • 1907 - Patronage Saint-Louis
  • 1920 - Société des logements et des repas pour les pauvres.

En 1906 et 1937 deux nouveaux groupes de St vincent-de-Paul sont créés à Fort-de-France. Puis, l’activité des conférences se fait discrète car elle est présidée par des laïcs un peu en marge de l’Eglise officielle.

  • 1950 – 2012 Les conférences fleurissent...
  • 1954- Création de la S.A HLM qui porte le nom d’OZANAM. 

Il faut attendre les années 50 et 60 pour voir le remarquable développement de la Société parmi les autochtones à travers l’île entière.

De 1956 à 1965, les conférences se multiplient, avec la dynamique équipe du 1er Président du Conseil Départemental, Daniel PERIE dont le nom est à jamais attaché à cet essor exceptionnel,

16 conférences en une douzaine d’années, tel est le bilan des efforts conjugués de ce fougueux président et de la dynamique équipe qui l’entourait : Georges Plissonneau, Ernest de Reynal, Anasthase Montlouis-Félicité, Antoine Bordaz, Richard Cyrille et tant d’autres qui furent ses précieux collaborateurs.

  • 1957- Création du Conseil Départemental - ses missions sont les suivantes :
    • Animation et coordination des conférences
    • Liaison avec le Conseil National de Paris
    • Aides diverses aux démunis
  • Septembre 1967 - Le diocèse est élevé en archidiocèse.

Richard CYRILLE, préside de 1966 à 1992 et fait construire le siège actuel qui a logé transitoirement des familles en difficulté.

  • 23 Avril 1983 - Célébration du 150e anniversaire de la 1re réunion de Frédéric Ozanam et ses compagnons
  • 27 Septembre 1987 - Bénédiction de la Maison d’accueil de Montgéralde

Se succèdent à la tête du Conseil départemental :

  • Godeffroy FLAMAND de 1992 à 2002
  • Laurent JOSEPH de 2002 à 2003

La Fédération de la Société de Saint-Vincent-de-Paul, depuis avril 2006, coordonne l’action et soutient les activités des Conseils Départementaux, constitués dans chaque département en association loi 1901. De sa fusion avec l’Union des Oeuvres Françaises (décembre 2010), elle est devenue la Société de Saint Vincent de Paul France et est reconnue d’utilité publique.

A la Société de Saint-Vincent-de-Paul, ce sont les bénévoles, réunis en Conférences, qui initient leur action et agissent localement.

Vivre la charité au quotidien, c’est la mission des 271 membres répartis en 20 conférences locales dont une de jeunes (Lamentin). Ils sont aidés par les bénévoles du Réseau Ozanam (réseau de bénévoles ponctuels : près de 400) afin d’aider tout homme à se remettre debout dans la dignité sous le regard de notre Aumônier et conseiller spirituel, le Père Claude ANGLIO.

De 2003 à 2013, la SSVP-CD Martinique était présidée par Mr Joseph SIVATTE qui a poursuivi le travail de ses prédécesseurs en apportant une aide aux plus démunis.

C’est ainsi qu’une résidence, d’une capacité de 14 personnes, a été construite au François pour loger des jeunes et une épicerie solidaire pédagogique s’est mise en place au Lamentin, avec le concours de la SSVP France.

En mai 2013, une nouvelle présidente a été élue : Madame M-Jacqueline BRESLER.

En 2016, Mme Régine POGNON succède à Mme BRESLER.

Pour plus d’informations sur notre association en Martinique, vous pouvez télécharger le dépliant en cliquant sur l’icône suivant :

PDF - 476.9 ko
Dépliant SSVP - CD de Martinique

Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
Aucun évènement à venir les 10 prochains mois