Les Non-Oubliés de la Dominique

dimanche 7 février 2016
par  ssvpcd972

Cela fait un peu plus de 5 mois maintenant que cette île voisine a été ravagée par la tempête tropicale baptisée du tristement célèbre prénom Erika. Les anciens n’avaient jamais vécu cela : « d’épais rideaux de pluie se déversant du ciel », « un des villages est devenu le lit de la rivière et les habitants ont dû abandonner leurs maisons », « des parents ont vu leurs enfants projetés en bas des pentes et des enfants ont regardé leurs parents être balayés par des coulées de boue ». Le bilan fut lourd.

Dans les villages du sud-est de l’île, les habitants « n’avaient aucune échappatoire possible. Ils étaient encerclés par les glissements de terrain. Toutes les routes avaient été emportées. La seule issue, utiliser de petites pirogues ». Deux communautés, accessibles uniquement par hélicoptère, ont même été isolées pendant 4 mois.

JPEG - 5.8 ko Le Conseil Départemental de Martinique a été l’un des premiers à contacter le Conseil National de la Dominique pour proposer son aide et envoyer des fonds de secours. Avec ses équipes présentes dans les zones sinistrées, ce dernier fut en mesure « d’alléger le fardeau » des victimes en distribuant « paniers de nourriture, eau, articles de toilette, articles pour bébés, lits, matelas, draps » ... Des outils furent également remis à quelques travailleurs indépendants. « Beaucoup ont perdu leurs moyens de subsistance pour ne pas dire plus ».

A Noël, la SSVP Martinique a souhaité prolonger son soutien solidaire car « aujourd’hui encore les familles sont séparées. De nombreux enfants ont dû être déplacés et envoyés dans d’autres écoles, d’autres maisons. Ils sont toujours traumatisés ».

JPEG - 6.4 ko Bien que non habilitée à effectuer du transport de fret, L’EXPRESS DES ILES a accepté de déroger à cette règle pour l’occasion, ce dont nous lui sommes infiniment reconnaissants. C’est ainsi que nous avons pu faire acheminer gratuitement vers la ville du Roseau une centaine de jouets et 5 cartons de fournitures scolaires. A réception, les consœurs partagèrent équitablement leur contenu pour être ensuite distribué dans les écoles.

A ce jour, « un certain nombre de familles n’a pas encore pu être joint » et la SSVP s’est engagée « à aller au-devant d’elles. Quelques artisans ont un besoin urgent d’outils et d’équipements. A eux aussi nous espérons pouvoir apporter notre aide pour qu’ils soient en mesure de se remettre debout et retrouver quelques moyens de subsistance »


Agenda

<<

2019

 

<<

Février

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728123
Aucun évènement à venir les 10 prochains mois